Les achats cons

« Oh mon Dieu c’est trop mignon il me le faut! », « Avec ça j’ai une silhouette de gue-din! », « Grâce à ces chaussures je gagne 10cm! », « Trop belle cette lingerie minimaliste! », « Ces chaussures sont trop tendances! »…
Vous le voyez venir mon coup de gueule?
Dans ma vie de consommatrice j’en ai fait des erreurs, et je me suis rendue compte que j’étais loin d’être la seule…

Voici donc ma petite liste personnelle de ces erreurs qui m’ont été douloureuse.

Les gaines (glamour bonjour!)

Ah ça c’est sur, de base la gaine (ou collant gainant) c’est moche. Maiiiiiis avec ça à toi la robe moulante avec les regards envieux braqués sur toi parce que a) tu as une silhouette de fou et b) tu as une silhouette de fou!
En vrai tout le monde va te regarder parce qu’elle s’enroule autour de ta taille et qu’en plus de faire réapparaitre ton petit bourrelet (la garce) elle fait un énorme boudin! Et si elle tient tu auras l’estomac tellement comprimé que tu ne pourras rien mangé (quelle fille normalement constituée veut passer une soirée sans manger?)  et comme si ça ne suffisait pas tu seras au bord du malaise sans manquer de virer au cramoisie…
Son véritable nom c’est « la culotte de l’enfer« , alors arrêtons le massacre, brulons-les et vive les culottes en coton distendues!

Les ultra-slims taille basse

Parce que toi non plus tu n’as pas eu le choix pendant des années quand tu te baladais dans les allées de tes magasins préférés. Dieu merci, la tendance s’est inversée et on trouve désormais des tailles hautes, d’autant que le taille basse c’est soooo Britney Spears à l’époque de Slave 4 U.
Cette partie est un hommage à cette époque (pas bénie) où enfiler un jean était une épreuve olympique (technique du je-saute-je-m-allonge-j-arrete-de-respirer-je-rentre-le-ventre),et où tu savais que ce pantalon ne convenait qu’à la position verticale et que si tu avais le malheur de poser ton séant sur une chaise (ou pire un tabouret) tu offrais le magnifique spectacle de ta raie à l’assemblée qui était dans ton dos.
En effet, le fait de le savoir à l’avance ne changeait en rien le fait que ça se produisait puisque nous ne sommes pas des robots et que parfois on oublie. On notera tout de même que le petit courant d’air nous ramenait vite à la réalité dans cette situation.

Les soutiens-gorges

Ah Instagram et ses photos de modèles qui posent avec leur petite lingerie minimaliste.
Le piège. Parce qu’une fois que ta poitrine habituellement enveloppée dans des soutien-gorges « normaux » se retrouve dans ces tout petits triangles de dentelle elle devient ivre de liberté, c’est à ce moment qu’on peut donc assister à l’envolée de nichon sauvage!
En plus d’avoir le tissu qui se retrouve sur le côté et le téton qui pointe de bonheur, on appréciera de se retrouver avec une forme de poitrine complètement chelou.
Merci Instagram!
Mention spéciale à ceux qui nous cisaille le sein en deux #TMTC.
Militons pour un vrai combat: la libération des nichons!

Les escarpins trop beaux mais trop douloureux dans lesquels il faudrait raboter le petit orteil ou le gros pouce tu sais pas.

Bon, eux c’est pas franchement la grosse surprise de les avoir ici. Entre la cambrure douloureuse, les orteils comprimés et l’équilibre précaire on se demande à chaque fois comment on a fait pour encore tomber dans le panneau.
Petite palme tout de même aux paires fantaisistes qui en plus attirent bien le regard des passants goguenards.

Les chaussures « un peu serrées au bout mais c’est pas grave ça va se détendre du coup je les porte avec des grosses chaussettes et du coup on m’ampute le pied parce qu’il y a plus de sang dedans »!

Non mais elles finiront par « se faire », t’inquiète pas… Comment ça ta chaussette est pleine de sang parce qu’en plus elles font des ampoules? Nan, mais ça c’est le temps de « les faire » ma chérie!
Les grandes questions de la vie:
Pourquoi on s’impose ça?
Pourquoi la guerre?
Pourquoi la vie?
Pourquoi?

Le col roulé de l’horreur qui gratte et qui t’étrangle

Alors lui, il veut clairement ta mort. Mais en général celui-là on te l’a offert, et personne ne me fera croire que c’est par une personne qui te veut du bien. Bon, à force de tirer sur le col c’est toi qui gagne mais du coup ça ne ressemble plus à rien et son efficacité à protéger ton cou du froid (qui est sa fonction première) est annulé. Tu es bon pour en trouver un nouveau au pied du sapin l’année prochaine!
Comment ça je règle mes comptes?! Pas du tout! En plus tu as beau mettre un sous-pull, les fibres de ton col roulé trouve toujours le chemin de ta peau!
Je préfère encore recevoir une boule à neige avec bourriquet!
 Manœuvre scénaristique de la nana qui n’a pas trouvé d’illustration potable pour le col roulé!

La robe des damnés

Et enfin, la terrible robe moulante que quand tu rentres le ventre « elle est sublime ma chérie » mais que dès que tu te relâche un peu et que tu te rend compte que tu t’es relâchée c’est la fin du monde et tu t’imagine qu’à partir de ce moment précis tout le monde te voit comme une baleine.
Alors qu’en vrai tout le monde s’en fout. Mais celle là reste douloureuse pour ta dignité!
Sinon, file mettre une gaine!
En résumé, on est bien d’accord que la meilleure des tenues reste le legging taille haute (pour garder le petit bourrelet au chaud sans être comprimée) avec le sweat long et moche un peu épais mais tellement cocooning, cette incroyable culotte en coton qui n’a plus d’âge et cette paire de chaussettes aux coussinets anti-dérapants… Bien entendu dans cette histoire le soutien-gorge n’a jamais existé.
N’hésitez pas à me dire si ça vous a plut, et racontez moi vos pires expériences d’achat con!
Je retenterai sûrement ce format sur les objets cons!
D’ici là je vous souhaite un très joyeux Noël!
Merci d’être là et à tantôt!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s