Apprendre la méditation

Parce que cette pratique ne consiste pas à s’asseoir en tailleur et à fermer les yeux, elle permet de réaliser une véritable introspection et de se sentir détendu et en paix avec soi-même.

Je vous ai déjà parlé de Anne-Maelle, qui est professeur de yoga et étudiante en sophrologie, et de Anne-Flore, ma naturopathe. Elles forment un superbe duo « bien-être »que j’ai pu voir à l’œuvre dimanche dernier lors d’un atelier méditation et smoothies.

J’apprécie énormément d’être accompagnée par la voix de Anne-Maelle lors de ses séances de yoga et de méditation. J’avais déjà essayé de pratiquer chez moi mais en tant que débutante il est très difficile de se laisser aller sans être guidée.

Quand je sors d’une méditation, je me sens tellement apaisée, c’est une sensation exquise (n’ayons pas peur des mots). Lorsqu’on est sujet aux angoisses ou à la dépression, la méditation va permettre de « quitter » la terre un instant.

Comment vous décrire ça sans passer pour une folle ?

Celles qui ont déjà expérimentées doivent surement comprendre le message que j’essaye de faire passer ! Par exemple dimanche dernier après notre séance j’ai expliqué que je n’avais plus été dans la pièce, mon esprit m’avait emmené ailleurs, et cela permet de se détacher complètement de ce qui peut nous tracasser au quotidien. Cette pratique permet également de minimiser certains problèmes et de se rendre compte à quel point ils sont parfois insignifiants par rapport à la Vie (dans sa globalité), à la Terre, à l’Univers… Et zut, je m’emballe une fois de plus. Mais avec ça j’espère que vous vous rendez compte de l’impact positif que peut avoir la médiation.

Je me rend compte une nouvelle fois que je suis entrain de m’embarquer dans un sujet que je ne maitrise pas du tout mais que je meurs d’envie d’approfondir correctement.

J’ai eu de la chance finalement de rencontrer ces deux personnes parce qu’à chaque fois que j’avais essayé de me mettre à ces pratiques je tombais toujours sur des sites louches où je ne comprenais rien, sans parler des vidéos de méditation YouTube qui ne manquaient jamais de me faire partir en fou rire.

Et les applications de yoga on en parle ?

Sérieusement, si j’ai bien un truc à vous conseiller c’est de vous orienter vers des centres avec de vrais profs pour ne pas faire n’importe quoi avec les postures ! Je n’aurai jamais eu confiance en mon « chien tête en bas » (#tmtc) si je n’avais eu personne pour me guider. Sans compter qu’avec un professeur vous pourrez vraiment vous laissez aller et ainsi ressentir tout les effets positifs du yoga. En vrai c’est très dur de ressentir ces bienfaits quand on est souple comme une barre de fer comme moi et qu’il n’y a personne pour vous rassurer quand vous n’arrivez pas à passer certaines positions…

Anne-Maelle donne aussi des cours en entreprise. Je trouve cette idée absolument géniale. Imaginez-vous sur votre lieu de travail, avec vos soucis, vos plannings, le stress de tout faire à temps et la cohabitation pas toujours évidente avec les collègues ou les clients. Et là sur votre pause d’une heure vous avez une demie heure de yoga et de méditation. Je vous garantie que l’état d’esprit dans lequel vous ressortirez vous fera accomplir des merveilles que se soit en terme d’efficacité ou de relation avec les autres.

IMG_4711[1]
La police canadienne en pleine méditation avant de prendre leur service

Tout ça s’inscrit dans une quête du bien-être. On y apprend à être plein de gratitude et à remplir son esprit d’idées positives ce qui nous rend heureux au quotidien. Désormais lorsqu’un nuage passe il me suffit de repenser à cet endroit extraordinaire où je me suis retrouvée lors de ma dernière séance de méditation et alors tout devient plus clair et la concentration sur la tâche que je suis entrain d’effectuer revient plus vite.

Enfin, je tiens à partager avec vous une des recettes de smoothie que Anne-Flore nous a fait découvrir. J’ai eu un tel coup de cœur que j’ai décidé de me procurer un blender !

Pour deux personnes :

  • 2 poires
  • 2 poignées de mâches ou de jeunes pousses d’épinard
  • 1/2 avocat
  • 1 cc de moringa
  • eau de coco

Nous en avons gouté 3 au total mais j’ai décidé de vous partager cette recette car c’est celui que j’appréhendais le plus avec sa couleur verte et ses ingrédients que je n’imaginais pas ensemble !

Déjà le moringa kesako ? Ce sont les feuilles d’un arbre qui ont été séchées puis réduites en poudre. Elles sont plus riches en vitamines, minéraux et protéines que la plupart des légumes et rentre donc dans la catégorie des « superaliments ». Elle se trouve en magasin bio pour environ 20€ les 200g, ce qui en fait un produit occasionnel mais terriblement efficace étant donné tout ce qu’il contient.

En ce qui concerne la quantité d’eau de coco, elle dépend de vous et de ce que vous aimez en terme de texture.

Je pense retourner très rapidement à l’un de leurs ateliers, d’autant que cette combinaison yoga/naturopathie m’a vraiment apportée tout ce que je souhaitais et je dois aussi revoir Anne-Flore pour le massage shia-tsu cette fois. J’ai hâte de vous parler de cette nouvelle expérience également !

À venir aussi sur le blog, je pense refaire une semaine à thème sur le DIY mais pour hacker la mode cette fois et en faire une autre avec une recette végétalienne par jour. J’aimerai aussi vous proposer plus de photos « look » comme dans l’article précédent même si prendre la pose n’est pas encore quelque chose d’évident.

À très vite !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s